La meilleure victoire est la plus compliquée à atteindre. Celle qui requiert d’aller chercher ce que l’on a au fond de nous, celle qui nous fait tout donner. L’échec n’a jamais été récompensé et il est compliqué de trouver des échecs célébrés à travers l’histoire.

Il existe pourtant bien des exceptions, les échecs qui sont des tremplins pour le succès. Il suffit de regarder Thomas Edison, célèbre inventeur de l’ampoule électrique. Il a échoué 100 fois avant d’avoir une ampoule fonctionnelle. « Comment ça fait d’échouer 1000 fois ? » a demandé un reporter. « Je n’ai pas échoué 1000 fois, » répondit Edison. « L’ampoule est une invention avec 1000 étapes. »

Contrairement à Edison, beaucoup de gens détestent l'idée d'échec. Pensez à vos années d’études, nous avions presque tous plus peur d’échouer à un examen que d’être excités par la possibilité de les réussir. Ce n’est qu’un exemple de l’effet négatif d’un échec sur les personnes, même à un jeune âge.

L’échec comme coach

La volonté d’expérimenter l’échec n’est pourtant pas quelque chose de neuf. Les personnes ayant eu le plus de succès dans le passé, de Charles Darwin aux légendes du sport, comme Michael Jordan, ont toutes vu que l'échec était un outil aussi puissant que n'importe quel autre pour atteindre leur succès. Michael Jordan a déclaré : « J'ai raté plus de 9 000 tirs au cours de ma carrière. J'ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m'a fait confiance pour marquer le point gagnant et raté. J'ai échoué encore et encore dans ma vie. Et c'est pourquoi je réussis. »

Aujourd'hui, les entreprises qui réussissent et qui innovent ne craignent pas l'échec, elles l'acceptent. Elles comprennent la valeur qu’elles peuvent tirer des échecs passés. Le grand succès dépend du risque et l’échec n’est qu’un sous-produit de cela.

« Le moyen le plus rapide de réussir consiste à adopter une attitude de « non peur » vis-à-vis de l’échec », a déclaré Ralph Heath.

Le succès c'est bien, l'échec c'est mieux

Tout ce qui précède n'enlève rien à la qualité de votre succès en tant que coach, mais vous ne pouvez pas apprendre quelque chose de chaque succès.

Voici pourquoi l'échec est meilleur que le succès :

1. C’est une redirection : il vous indique où vous ne devriez pas être.

2. C’est une opportunité : c’est une chance de réévaluer et de revenir plus fort avec un meilleur raisonnement.

3. Ce n’est pas fatal : peu importe la difficulté, sachez qu’un échec signifie simplement que vous avez une autre chance de tout essayer à nouveau.

Ce que nous devons faire, c’est affronter nos échecs avec grâce, car nous apprendrons davantage d’un seul échec que d’une vie de succès. Il y a des leçons à tirer de toutes nos fautes qui tentent de nous mener à notre objectif final.

Chaque échec est simplement un retour sur la manière de perfectionner votre art. Cet espace craintif, gris et indéfini fait de la vie l’incroyable aventure folle qu’elle est.

L'échec ne vous tuera pas, mais votre peur d'échouer peut vous empêcher de réussir.

Alors, allez-y et échouez. Faites-le avec fierté et faites-le souvent !

Selon Samuel Beckett, « Échoue encore. Échoue mieux. »

Tu veux encore plus de contenu ? Découvre Pourquoi c'est maintenant le meilleur moment pour commencer!

N'oubliez pas de découvrir nos prochains événements ici !

Vous avez d'autres questions pour nous ou vous voulez aussi apparaître sur BA.Life? Contactez-nous ici: admin@brandambassador.life ou sur Facebook et Instagram!