Nous voulons tous accomplir un certain nombre de choses dans notre vie: parcourir le monde, bâtir une entreprise florissante, gagner des prix d'excellence, élever une famille, etc.

La plupart d'entre nous essayons de le faire en fixant des objectifs: «J'ai besoin de 20 clients supplémentaires d'ici la fin du semestre» ou «Je veux au moins une maison de trois chambres à coucher»…

Mais fixer un objectif, même s’il s’agit d’un bon début, n’est pas très utile si vous ne commencez pas à faire avancer les choses directement. James Clear dispose d'un excellent moyen de résoudre ce problème pour vous: «Tout se résume à la différence entre les objectifs et les systèmes».

Quelle est la différence entre les objectifs et les systèmes? Notre ami James a des exemples précis:

Si vous êtes écrivain: votre objectif est d’écrire un livre. Votre système correspond au calendrier de rédaction que vous suivez chaque semaine.

Si vous êtes un entraîneur: votre objectif est de remporter un championnat. Votre système est ce que votre équipe fait à l’entraînement chaque jour.

Mais en tant que BA, votre objectif est principalement de réussir et de conclure le plus de ventes possibles. Alors quel est votre système? La motivation, l’empathie que vous êtes capable de créer, le processus que vous avez mis en place et le travail acharné que vous fournissez au quotidien.

A ce stade, posons la question suivante:

Si vous ignoriez vos objectifs et ne vous concentriez que sur votre système, obtiendriez-vous toujours des résultats?

Jetons un coup d'œil à notre entraîneur: s'il se concentrait uniquement sur son système - que fait son équipe à l'entraînement tous les jours - pourrait-il atteindre son objectif? Probablement oui.

« Quand j'étais plus jeune, je me souvenais d'avoir pensé: 'Je dois avoir telle note' ou 'Je dois obtenir ce rôle' ou 'Je dois faire ceci ou cela' et cela signifiera que j'ai accompli quelque chose. Mais la vie est en fait basée sur le processus et non sur les objectifs ». (Jane Seymour)

Voyons maintenant trois raisons supplémentaires développées par James Clear expliquant pourquoi vous ne devriez pas vous concentrer que sur les systèmes.

Les objectifs réduisent votre bonheur actuel

Lorsque vous travaillez pour atteindre un objectif, vous dites essentiellement ceci: «Je ne suis pas encore assez bon, mais je le serai quand j'atteins mon objectif." Le problème ici est que vous apprenez à mettre le bonheur entre parenthèses jusqu'à ce que vous atteigniez ce point de repère.

La solution proposée par James Clear: Engagez-vous dans un processus, pas dans un objectif. Lorsque vous vous concentrez sur la pratique au lieu de la performance, vous pouvez profiter du moment présent et vous améliorer en même temps.

Les objectifs sont étrangement en contradiction avec le processus à long terme

Avoir un objectif est parfois délicat, il peut être difficile de rester motivé à long terme. Lorsque tout votre travail acharné est axé sur un objectif particulier, que reste-t-il pour vous faire avancer une fois que vous l'avez atteint?

À ce stade, James Clear nous dit que la solution consiste à libérer le besoin de résultats immédiats. Les objectifs concernent le résultat à court terme. Les systèmes concernent le processus à long terme. En fin de compte, le processus gagne toujours.

Les objectifs suggèrent que vous pouvez contrôler des choses sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle.

Cela peut vous choquer mais sachez que nous ne pouvons pas prédire l’avenir. En nous fixant des objectifs, nous essayons de prédire à quelle vitesse nous pouvons progresser, même si nous n’avons aucune idée des circonstances ou des situations qui se produiront au cours du processus.

Pour ce point, James nous dit que la solution consiste à créer des boucles de rétroaction. Elles vous permettent de suivre de nombreux éléments différents sans ressentir la pression nécessaire pour prédire ce qui va se passer dans l’ensemble.

« Nos objectifs ne peuvent être atteints que par le biais d'un plan, dans lequel nous devons croire avec ferveur et sur lequel nous devons agir avec vigueur. Il n'y a pas d'autre moyen de réussir. » (Pablo Picasso)

Conclusion

Pour conclure, James Clear est éloquent : « Rien de tout cela ne signifie que les objectifs sont inutiles. Cependant, j’ai constaté que les objectifs sont bons pour planifier vos progrès et les systèmes sont bons pour réellement progresser. Les objectifs peuvent fournir une direction et même vous faire avancer à court terme, mais un système bien conçu finira toujours par l'emporter. Ce qui compte, c'est d'avoir un système. S'engager dans le processus est ce qui fait la différence. »

Si vous êtes intéressé par plus de travail de James Clear, consultez son livre gratuit sur les bonnes et les mauvaises habitudes.

« Arrêtez de fixer des objectifs. Les objectifs ne sont que fantaisie, sauf si vous avez un plan précis pour les atteindre. » (Stephen Covey)

Tu veux encore plus de contenu ? Découvre Pourquoi c'est maintenant le meilleur moment pour commencer!

N'oubliez pas de découvrir nos prochains événements ici !

Vous avez d'autres questions pour nous ou vous voulez aussi apparaître sur BA.Life? Contactez-nous ici: admin@brandambassador.life ou sur Facebook et Instagram!